• English
  • Français

Domaine Tempier

Photo du New York Times
Hommage au Grand Jim Harrison

L'habitué de la maison, le connaisseur et gourmand vagabond, l'ami de Lulu Peyraud s'en est allé en ce 26 mars.

"Un buveur d'eau ne sera jamais poéte", c'est ce que disait notre cher Jim, oenophile qui appréciait les plaisirs de la vie. A travers ses oeuvres il abordait souvent la bonne chère et les plaisirs bachiques.

Les Rouges du domaine Tempier faisaient partie de ses vins préférés qu'il citait à longueur de romans.

D'ailleurs, c'est dans le Nouvel Observateur qu'en 2009, il se confiait :

"Pour moi, le meilleur est le romanée-conti 1953, à égalité avec le Pétrus 1985. Malheureusement, ces vins sont le luxe des plus fortunés. Aujourd'hui, je préfère le Domaine Tempier Bandol "

Propos recueillis pour le magazine par Didier Jacob, traduction Dana Burlac.